Kihon V
Kihon V
Kihon V

Kihon V

Prix régulier €95,00

Cravate noire

Largeur 8 cm
Longueur 148/150 cm
Montage 3 plis fait en Italie
Soie shantung, tissée en Italie
Travetto fait main en fil d’or 24 carats

La cravate à l'efficacité silencieuse 

Cette cravate a été conçue pour illustrer l'idéal nippon de beauté cachée, shibumi 渋み.

-

 « C’est à cette beauté et à ses implications intérieures que renvoie Shibumi. Ce n’est pas une beauté étalée devant les yeux du spectateur. Les spectateurs doivent chercher la beauté pour eux mêmes. »
Yanagi Sôetsu

Un shantung noir

Nous avons choisis un shantung tissé en Italie pour interpréter la cravate noire, qui est un grand classique du tailoring. De loin, on verra votre cravate noire, et c'est seulement en se rapprochant que votre interlocuteur pourra apprécier la richesse de ce tissu. Ce tissu réponds bien à shibumi.


Selon les règles de l'art

Elle possède une largeur de 8 cm, le patronage est assez large afin de faire facilement une goutte lors du nouage et présente 3 plis.

Elle est confectionnée en Italie dans la région de Calabre, par un petit atelier montant encore les cravates dans les règles de l'art.

Le tissu est découpé à la main, en plein biais à 45° pour conférer à la cravate finie l'élasticité parfaite. Elle se dépliera toute seule quand vous la laisserez pendre. La triplure est découpée et montée à la main (Il s’agit de l’épaisseur au centre de la cravate ; nous l'avons choisie assez lourde car nous en préférons le tombé). Le tissu est replié à la main puis cousu à la main avec un fil d'aisance. Ce fil d'aisance lui sert de colonne vertébrale pour éviter qu'elle ne vrille (dans l'univers de la cravate, on dirait qu'elle "visse"). 

La cravate est définitivement fermée à l'arrière par deux points de broderie faits à la main, en fil d'or 24 carats. Inspiration venant du Kintsugi.

Comment la porter ? Un exemple